15/07/2012

1835 Camper Cruiser part #29 : Alive!

Hier passage chez Ben pour enfin démarrer le 1835 que j'avais terminé voilà bientôt 5 mois lol !

Pas de photos, c'est dommage car Le 2Left Hand Team a encore frappé, et au 2LHT c'est pas jamais 2 sans 3 mais plutôt 4 achetés le 5 ème offert !

#1 : On commence par une damper Berg non emmanchée à fond sur le vilo, car montée a froid et SEEEEERRRRREEE à donf et une rondelle sous la vis de poulie qui du coup ressemble plus à une assiette creuse qu'a une rondelle! Donc démontage à l'arrache moyeu, un bon coup de décapeur thermique et "oh t'as vu comme c'est magique ça monte tout seul au fond sans galérer comme un âne !

#2 : S'en suit d'une courroie TEEEENNNdue à mort si bien que les deux flasques de poulie alu billet étaient grippés l'un sur l'autre, obligé de sortir la poulie entiere de l'axe d'alternateur je rapelle avec la courroie tendue a mort, surper simple ! A l'ouverture de la poulie, aucune rondelle entre les deux flasques, je retrouve le blister de rondelles tout neuf même pas ouvert dans la boite du Kennedy, Beeeeeeeeeeeennnnn #!%* !

#3 : On continue après la mise en pression d'huile, au moment de remonter les rampes de culbuteurs et les bougies.

- Euh Ben elle est où la feuille sur laquelle j'avais noté l'épaisseur des cales à mettre sous les rampes de culbus?

- Euh bah euh bah, je cherche je cherche mais ... disparue (y croyait que j'allais m'en souvenir après tout ce temps lol?).

Bien sur en reparcourant mon blog je ne retrouve pas l'info... Lueur d'espoir ! Je me souviens que pour les montages à blanc j'avais superposé une rondelle M10 et une M8, je sors deux rondelles de son stock, les mesure et trouve 3.4 mm, soit deux cales sous rampe de 0.060" et une de 0.015" ... J'enfile les tiges de culbus, montage des rampes, contrôle du jeu latéral des culbus et réglage du jeux, re-géométrie de distrib, ça colle avec ce que j'avais fait y'a 5 mois les épaisseurs sont bonnes ouf, encore une bonne heure de perdue!

#4 : Au moment de tourner la clé pour LE démarrage, je lui dit d'attendre un peu que la pompe electrique remplisse les cuves des carbs avant d'actionner le démarreur, bizarre le bruit de la pompe ne change pas comme on pourrait s'y attendre à la fermeture des pointaux ...

- Ben! Me dis pas que c'est pas vrai ! T'as quand même pas monté la pompe à essence à l'envers ?

- Non non je suis sûr que non !

- Ben va sous ton bus et vérifie moi dans quel sens est la flèche gravée sur ta pompe CB/Carter ...

- Naaaaaannnnnnn j'ai monté la pompe à l'envers ...

- %§$&!"%%@ !!!!!!

Grand moment de solitude, moi j'abandonne, je le laisse faire lol!

IMG_2100.JPG

#5 : Remontage de la pompe dans le bon sens, et on tente de démarrer, il commence à péter coté cylindres 1/2 mais pas coté 3/4, on arrette tout, on vérifie le calage de l'allumage ... Stif venu en renfort en sera quitte pour une bonne grosse chataigne de Pertronix. Pour en avoir déjà pris, j'aime autant vous dire qu'il rigolait pas!

Re tentative, la même :-( Ben colle un coup de nettoyant Frein dans le filtre gauche le moulin part au 1/4 et s'arrete 2 secondes plus tard, pas de doute le carbu gauche fait des siennes... démontage des filtres etc, et j'observe avec un petit mirroir, les pompes de reprise du carbu de gauche pissent quedalle, super pour démarrer un moulin froid avec des circuits de progression des carbus non amorcés... C'est parti pour un démontage du carbu ... Des carbus de pret (thanks Stif) parce que ben à pas refait les siens, ce qui sans doute n'aurait pas occasionné le soucis avec des carbus nickels soufflés et nettoyés.

Carbu en pièces sur l'établi, j'arrive à réamorcer le circuit de reprise, je pense que comme ça faisait longtemps qu'il n'avaient pas servi que le SP avait cristallisé bouchant les gicleurs de reprise. Je purge tout et remontage du carbu sur le moulin.

3ème tentative 3 coups de gaz feu et le moulin part au 1/4, pfiou ça n'aura pas été une mince affaire, il est 20h je pensais démarrer vers 14/15h lol!  

IMG_2105.JPG

20 minutes de rodage à 2800 RPM à la strobo, bizarre l'autometer n'indique que 2500, la température d'huile est montée à 185°F (85°C) et s'y est stabilisée, la pression constante à 75 PSI (5.1Bar), huile semi synthetique 10W40 bref un moulin en excellente santée, pas une goutte d'huile malgré mes craintes au niveau du volant moteur microbillé même sur la portée de joint spi.

Bref, ça tourne, maintenant va falloir que les gasiers attaquent la mise au point pour pouvoir prendre la route au plus vite.

Mon p'tit Ben tu sais que je t'adore!!! Mais va falloir venir faire un stage intensif lorsque je serai installé en Bourgonie LOL!

Commentaires

Merci pour le report,

C'est sur faut pas se la raconter trop pro car sinon Vae Enginering va pouvoir ouvrir son 1er shop dans les anciens locaux d'Amora.

En fair sur ce coup la , on s'est rendu service ;)
au fait j'ai recu ton ptit mail eh eh ...je passe la consigne au stagière.

En tout cas bel journée entre vrai potes.

Écrit par : Ben-boss-2lht | 15/07/2012

Si Ben peut pas, je suis deuz' pour le stage intensif, tu seras pas déçu, je suis au moins aussi bon que lui pour les fautes d'inattention.
5 bars en régul ça fait pas un peu beaucoup? c'est l'huile de rodage qui fait ça? je me serais plutôt attendu à 2,5 bars...

Écrit par : seniorcanardo | 15/07/2012

moi j ai 5 bars a froid (4,5 a chaud a 3000trs) :)

Écrit par : tham | 16/07/2012

Les commentaires sont fermés.